Aller au contenu principal

La Caveb reste positive

Les éleveurs de la Caveb sont revenus sur leurs activités de 2015, une année particulièrement difficile. Néanmoins, ils ont fait le choix de laisser la part belle à l'optimisme.

Le président de la Caveb Abel Lumineau (troisième en partant de la droite) a tenu à souligner la dynamique positive de la coopérative.
Le président de la Caveb Abel Lumineau (troisième en partant de la droite) a tenu à souligner la dynamique positive de la coopérative.
© Ronan Lombard

À Parthenay, lors de l'assemblée générale de la Caveb qui avait lieu le 21 avril, les débats n'ont pas évité les difficultés qui caractérise le dernier exercice,  notamment les bovins de races à viande. La situation inquiète et induit des questions. « Il y a des années qui laissent plus de traces que d'autres », rappelle Abel Lumineau, le président de la Caveb, dans son rapport moral. « En 1996, il y a eu la vache folle. Depuis, nous ne sommes pas sortis du marasme. »
Dans cet exercice, la branche bovine de la coopérative s'affiche dans le rouge, un résultat compensé par les autres branches, dont le développement de l'activité aval. Précisant que l'important est la dynamique positive de la coopérative. « Nous serons toujours soumis à des aléas, climatiques ou économiques », analyse le président. Dans ce contexte, « comment être là demain ? » Pour autant, le président se montre combatif lorsqu'il interpelle le président du département, Gilbert Favreau, au sujet de Résalis par exemple, et très positif, reprenant un philosophe contemporain : « l'avenir appartient aux optimistes. Les pessimistes ne sont plus là pour en parler. »
Cette pensée a trouvé écho dans l'intervention de Christophe Dequidt, invité à parler de son tour du monde des agricultures et des agriculteurs. S'il devait s'installer sur une ferme, l'intervenant affirme qu'il ne voit que deux pays où il aimerait le faire, et la France en fait partie. Si les agriculteurs qu'il est allé rencontrer ne sont pas forcément plus heureux, il a néanmoins vu des systèmes ou des idées qui invitent à la méditation, voire à l'inspiration.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 29 avril 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité