Aller au contenu principal

Coopérative
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge

Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet est revenue sur l’année 2019. Une bonne année, qui donne l’opportunité de lancer de nouveaux projets.  

Autour du directeur Yohann Richard (en blanc au centre) : Gérard Chabauty (section Caprins), Laurent Roy (Président), Antoine Proust (section Ovins), François Mimault (section Bovins) et Régis Baudouin (section Bio).
© Caveb

Avec 48,3 millions d’euros de chiffres d’affaires et 874 adhérents, la Caveb enregistre un résultat 2019 en très nette progression. « L’année a redonné le sourire à l’ensemble des activités », annonce Yohann Richard, directeur général. Malgré une année secouée par des actes de malveillance (cyberattaque, une quinzaine de vols de gasoil, des vols d’agneaux), la coopérative au service des producteurs de viande affiche une situation saine et la volonté de se lancer dans de nouveaux défis. D’une part pour répondre à des attentes de territoire, « la Caveb et sa principale filiale, la SVEP (société de viandes et éleveurs de Parthenay), ont un impact économique non négligeable », rappelle-t-on, et d’autre part pour « répondre aux besoins des niches de qualité, notamment via notre groupe spécialisé bio lancé en 2019 ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité