Aller au contenu principal

Chasse
La chasse part à la reconquête du petit gibier et de son image

Prévu cette année, le projet de développement du petit gibier est remis à une période plus calme. Cible de plusieurs attaques, le monde de la chasse met en avant son travail sur la biodiversité et le renforcement de la sécurité.  

La reconquête des biotopes et des petits gibiers doit passer par un travail de coopération avec les municipalités et les agriculteurs, via le maintien des chaumes notamment.
© FDC79

Terre traditionnelle de chasse au petit gibier (70 % des chasseurs), le département des Deux-Sèvres a pourtant vu en 2020-2021 une augmentation significative des sangliers (plus de 2 500 prélèvements, loin du seuil d’alerte dans la gestion des dégâts, fixé à 2000). « Le tableau de chasse n’a jamais été aussi élevé, constate Guy Guédon, le président de la fédération des chasseurs des Deux-Sèvres lors de l’assemblée générale de la structure, le 15 avril. En mars, il y en avait un tiers de plus que l’an passé ».

Une vigilance doit ainsi être de mise sur ce gros gibier, alors que les indemnisations tournent autour de 100 000 euros pour 185 dossiers, car dans le même temps, le cerf « continue sa lente colonisation », avec 134 bracelets attribués. Pour limiter ces attaques, 100 km de clôtures ont été plantés.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité