Aller au contenu principal

Lait
La CLS redresse ses comptes en cultivant sa différence

Les comptes de l’année 2013 sont à l’équilibre. Les dirigeants de la CLS savent que cette victoire est aussi celle des éleveurs qui, une année encore, ont souffert d’un prix du litre de lait inférieur aux recommandations. Corriger le tir est l’objectif prioritaire de 2014.

Patrick Roulleau (à gauche) et Yannick Euzenot, respectivement président et directeur de la Coopérative laitière de la Sèvre.
Patrick Roulleau (à gauche) et Yannick Euzenot, respectivement président et directeur de la Coopérative laitière de la Sèvre.
© C. P.

La satisfaction n’est pas totale pour Patrick Roulleau, président de la Coopérative laitière de la Sèvre (CLS). « Notre seul bémol quant aux résultats de cette année 2013 concerne le prix du litre de lait. » Effectivement, pour accompagner le travail interne visant au redressement de la coopérative, les producteurs ont été contraints d’accepter de faire un nouvel effort. En 2014, et parce que cet engagement au profit de la survie de leur outil n’a pas été vain, « notre priorité sera de suivre les recommandations ». Un objectif désormais raisonnable. Après deux années de restructuration, la situation financière de l’entreprise est « assainie et stabilisée ». En juin prochain, lors de son assemblée générale, la CLS présentera des comptes à l’équilibre aux coopérateurs « alors que nous présentions un déficit de 2,6 millions euros sur l’exercice précédent ».

Lire en pages 9,10 et 11

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité