Aller au contenu principal

Coopérative
La CLS veut séduire les éleveurs comme les consommateurs

La coopérative laitière de la Sèvre, qui rassemble les marques Échiré, Sèvre et Belle et Atelier de la Sèvre, se lance dans un grand plan de développement : nouveaux produits, nouvelle charte et nouvel accompagnement sont à l’ordre du jour d’ici 2021.

La CLS, ici représentée par Michel Papot, son directeur général (à gauche) et Patrick Roulleau, son président, a remporté trois médailles d’or et une de bronze au SIA 2020.
© Carole Mistral

Tout juste sortie des célébrations de son 125e anniversaire, la coopérative laitière de la Sèvre (CLS) est désormais tournée vers un plan de développement à long terme. Le premier axe de cette stratégie vise à sécuriser le volume de lait de vache et de chèvre de la coopérative, qui compte aujourd’hui 65 exploitations en bovins lait (39 millions de litres) et 55 exploitations en caprins (15 millions de litres), toutes situées dans un rayon de 50 km autour des deux laiteries de la structure. « Pour assurer la ressource laitière, nous voulons séduire les nouveaux installés, quel que soit leur âge, en prévision des prochains départs à la retraite », déclare Laurent Galliot, responsable de l’approvisionnement du lait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité