Aller au contenu principal

La comparaison alimente la réflexion

Voir ses points faibles, les analyser et s’améliorer. Pour travailler spécifiquement sur ses coûts de production, les associés du Gaec laitier la Crétinière utilisent un outil proposé par leur fournisseur d’aliment.

Cyril Drillaud, Ludovic Baudu et Lionel Barré, trois des associés du Gaec la Crétinière, né d’un regroupement de troupeaux il y a dix ans. Les éleveurs ont opté pour un système intensif cohérent avec leurs objectifs. En travaillant leurs coûts de production, ils l’optimisent.
Cyril Drillaud, Ludovic Baudu et Lionel Barré, trois des associés du Gaec la Crétinière, né d’un regroupement de troupeaux il y a dix ans. Les éleveurs ont opté pour un système intensif cohérent avec leurs objectifs. En travaillant leurs coûts de production, ils l’optimisent.
© Ronan Lombard

L’aliment leur coûte plus que le bâtiment. En début d’année, les associés du Gaec la Crétinière, à Saint-Paul-en-Gâtine, se sont penchés sur leur coût de production. « Avec cette actualité, il faut être performant », justifie l’un deux, Ludovic Baudu. « Nous aurions dû commencer plus tôt », car cette démarche les conduits « à améliorer des petites choses » pour optimiser la performance économique de leur atelier. « Techniquement, nous ne pourrons pas faire beaucoup mieux », juge Lionel Barré : les vaches sont à 10 400 kg, avec un coût vétérinaire inférieur à la moyenne.
Pour ce travail, ils se sont appuyés sur Écolizer, un nouvel outil que la Cavac leur a proposé. Pour cette première année test, la comparaison de leurs chiffres s’est faite avec des moyennes nationales, à considérer avec mesure, donc, mais dès l’an prochain, ils espèrent que suffisamment d’éleveurs auront utilisé le logiciel pour établir des groupes spécifiques en fonction du type de système de production. Jamy Girard, animateur commercial de la Cavac, confirme cet objectif et table sur un panel de 300 élevages en une dizaine de mois. « En un mois et demi, nous avons fait une cinquantaine d’Écolizer. »

Plus d'infos dans le dossier bovins lait du journal Agri 79 du 3 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité