Aller au contenu principal

La Conf’ interpelle le ministre sur le «dangereux enlisement» économique des fermes

© Confédération paysanne

Dans une lettre ouverte datée du 15 juillet à l’attention du ministre de l’Agriculture fraichement nommé Julien Denormandie, la Confédération paysanne l’alerte «sur le dangereux enlisement de la situation économique de nombreux paysans et paysannes, en particulier dans les secteurs du lait, de la viande bovine, des fruits et des légumes».

Revenant sur la loi Egalim, le syndicat dénonce «la liberté donnée aux industriels et aux grandes surfaces de contractualiser et de tenir compte ou non de nos prix de revient», laissant «les paysannes et les paysans (…) seuls face aux appétits insatiables de l’aval». La filière viande bovine est citée en exemple. Il manquerait sur le premier semestre 1 €/kg au prix des vaches et 0,7 €/kg au prix des jeunes bovins pour couvrir les coûts de production.

Pour l’ensemble de la production française de viande bovine, cela représente une perte nette de plus de 500 millions d’euros endossée par les éleveurs», dénonce le syndicat.

Dans ce contexte, la Conf’ demande au nouveau ministre «une véritable rupture avec la politique menée par vos prédécesseurs» et des «actes forts et concrets, en faveur de notre souveraineté alimentaire et d'installations de paysans et paysannes nombreux sur des territoires vivants et dynamiques ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité