Aller au contenu principal

Substituts de viande
La Conf’ porte plainte contre les « Nouveaux fermiers »

© Les nouveaux fermiers

Dans un communiqué du 7 octobre, la Confédération paysanne annonce « déposer plainte pour délit de tromperie et pratiques commerciales trompeuses » contre la start-up de substituts de viande « Les Nouveaux fermiers ». Le syndicat souhaite « alerter l’opinion et susciter la réaction du gouvernement et du législateur » sur ce qu’il considère comme une « usurpation du terme ‘‘fermier’’».

Ces acteurs de l’agro-business vendent un imaginaire autour du produit local, du fermier, du travail paysan, déconnecté de leurs réelles pratiques », dénonce la Confédération paysanne.

Le syndicat minoritaire demande que « soit rapidement conçu un cadre réglementaire complet qui protège le terme ‘‘fermier’’ pour toutes les productions », et pas seulement les volailles et les fromages comme actuellement. Le 21 septembre, les « Nouveaux fermiers » ont annoncé le démarrage de leur première usine française de substituts de viande. Cette prise de parole a fait polémique, du fait de la présence parmi ses investisseurs de Xavier Niel, qui est également l’un des patrons du Net à l’initiative du référendum « pour les animaux ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
Publicité