Aller au contenu principal
Font Size

Elections
« La constance dans l’action des syndicats majoritaires paie »

A dix jours de l’ouverture du vote pour les élections à la chambre d’agriculture, la Fnsea79 et JA 79 accueillaient Christiane Lambert, première vice-présidente de la Fnsea et François Thabuis, président de JA national.

L’installation, la transmission, le revenu comptent parmi les thèmes sur lesquels travaillent la Fnsea et les JA au quotidien. Christian Lambert et François Thabuis, de passage en Deux-Sèvres, ont évoqué les nombreux autres dossiers défendus par leur syndicat, « un syndicat de proposition ».
L’installation, la transmission, le revenu comptent parmi les thèmes sur lesquels travaillent la Fnsea et les JA au quotidien. Christian Lambert et François Thabuis, de passage en Deux-Sèvres, ont évoqué les nombreux autres dossiers défendus par leur syndicat, « un syndicat de proposition ».
© C. P.

«Vous avez jusqu’au 31 janvier. Le 1er février il sera trop tard. Convaincre est une chose, s’assurer que chacun vote en est une autre, déclaraient de concert Christiane Lambert et François Thabuis. Nous sommes un syndicalisme d’actions. Notre engagement en faveur d’une croissance agricole durable est connu et reconnu. Mais lorsqu’un scrutin dépend d’un vote par correspondance, l’abstention est notre plus grand ennemi. Notre projet, celui du discernement et de la rationalité, passera si les agriculteurs votent. »
Jeudi 10 janvier, la Fnsea 79 et JA 79 entraient en campagne. A dix jours de l’ouverture du scrutin professionnel, Sylvie Macheteau et Benoît Vignault, leaders départementaux,  accueillaient Christiane Lambert, première vice-présidente de la Fnsea et François Thabuis, président de JA national, sur l’exploitation du Gaec Chollet à La Chapelle-Bertrand.
« Les chambres d’agriculture sont les oreilles et la voix des agriculteurs », jugeaient-ils. Leur président représente l’agriculture auprès des autorités départementales. « Une agriculture qui doit être de production pour offrir un revenu aux chefs d’entreprise que sont les exploitants », ajoute la représentante du syndicat majoritaire.

Lire la suite en page 5 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité