Aller au contenu principal

Interview
La coopérative, lieu d’échange où chacun a sa place

Quelques jours avant le colloque Esprit Coop, Emmanuel Villeneuve, rappelle les fondements de la coopération. Le vice-président de Coréa estime que les coopératives ont toute leur place, encore aujourd’hui, dans l’environnement des exploitations.

Emmanuel Villeneuve, vice-président de Coréa.
Emmanuel Villeneuve, vice-président de Coréa.
© G. R.

L’année 2012 a été déclarée année internationale de la coopération par l’ONU. Comment avez-vous accueilli cette initiative ?
Très favorablement, même si cela concerne aussi des structures autres que les coopératives agricoles. C’est justement l’occasion de rappeler l’intérêt de la coopération, une notion universelle, même si les plus grosses ne sont pas en France, mais aux Pays-Bas, ou au Danemark. Dans la région, on dénombre 95 coopératives. Toutes productions confondues, elles représentent plus de 60% de la production agricole.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité