Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

La coupure buse par buse, levier économique et écologique

Avec l’avènement du GPS, la coupure automatique des tronçons de rampe de pulvérisateur par GPS a suivi la démocratisation du guidage par satellites. Cet automatisme est autant un outil de confort que de précision et d’économie.

Le pilotage de la pulvérisation par GPS est désormais disponible buse par buse. La démocratisation en cours des rampes à buses placées tous les 25 centimètres va permettre de dépasser l’actuel degré de précision, qui est de 50 cm.
Le pilotage de la pulvérisation par GPS est désormais disponible buse par buse. La démocratisation en cours des rampes à buses placées tous les 25 centimètres va permettre de dépasser l’actuel degré de précision, qui est de 50 cm.
© Amazone

D’un point de vue économique, Arvalis estime à 2,5 % l’économie de surface traitée et, par conséquent, l’utilisation de produits phytosanitaires. Le constructeur allemand Amazone annonce un chiffre pouvant atteindre 5 % selon la forme de la parcelle, la largeur de travail et le nombre de tronçons. En limitant les doublons, la culture est moins stressée (application d’herbicides sélectifs) et/ou moins surdosée, comme dans le cas d’application d’azote pouvant engendrer de la verse par la suite.
Soucieux d’accroître la précision, les constructeurs ont développé la coupure automatique buse par buse en espacement de 50 cm. Cette avancée permet une réduction drastique de la surface des doublons. Sur un tronçon de 3 mètres, cette réduction dépasse, en théorie, 83 %, quand elle frôle les 93 % en section de 6 mètres.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité