Aller au contenu principal

La crèche animée de Bressuire fête les dix ans de son renouveau

Créée en 1953 par l’Abbé Rochard, puis restaurée, la crèche animée offre depuis dix ans un fascinant récit vivant de l’histoire de Noël aux habitants de Bressuire comme aux visiteurs de la ville.

Véritable patrimoine régional, la crèche animée témoigne de l’inventivité d’un homme de foi et raconte, dans la pure tradition orale, une journée à Bethléem il y a plus de 2000 ans.
Véritable patrimoine régional, la crèche animée témoigne de l’inventivité d’un homme de foi et raconte, dans la pure tradition orale, une journée à Bethléem il y a plus de 2000 ans.
© F.C.

«La crèche animée de Bressuire est née du génie d’un homme : l’Abbé Rochard », rappelle l’association qui en a aujourd’hui la charge. Curé de la paroisse de Saint-Martin du Fouilloux, l’ecclésiastique était aussi passionné de mécanique et d’électricité. Une passion qu’il a pu mettre au service de sa foi et de Noël à partir de 1950. Il commence alors à créer des personnages animés à l’aide de poupées celluloïdes récupérées et de petits moteurs conçus par ses soins pour donner vie, en 1953, après 2000 heures de travail annuel soit 250 journées de 8 h 00), à une crèche d’un nouveau genre. 120 personnages et animaux forgeant, sciant ou s’agenouillant pour illustrer des scènes de la vie quotidienne de Palestine, autour de la crèche de Bethléem où naquit Jésus. Une prouesse qu’il présentait dans son église, chaque année, avant, en 1972, de déménager et d’animer sa crèche sur Bressuire, ville de sa retraite, jusqu’en 1987.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité