Aller au contenu principal

La DGAL rappelle des phytos «non conformes» importés de Chine via la Belgique

© Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Faisant suite à un signalement des autorités belges qui avaient saisi fin mars 800 tonnes de produits phytos « non conformes », la DGAL (ministère de l'Agriculture) annonce, dans un communiqué paru le 7 mai, avoir « ordonné la destruction » de 50 tonnes de ces substances trouvées sur le marché français. Elle a par ailleurs ordonné un rappel des produits, qui concerne « des lots commercialisés à l’échelle nationale le 25 février pour les produits à base de captane, et le 27 mars 2020 pour la bentazone. » Ces deux produits étaient destinés aux producteurs de maïs et de fruits et légumes. La DGAL confirme, après l'agence de sécurité sanitaire belge, que l'exposition à ces produits est « potentiellement dangereuse pour les utilisateurs (les agriculteurs) et pour l’environnement. » En effet, « l’analyse des produits a révélé la présence d’impuretés toxiques dans les substances actives, à un niveau supérieur aux seuils réglementaires autorisés. » La DGAL confirme également « l'absence de danger pour le consommateur en ce qui concerne les produits végétaux traités destinés à la consommation. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité