Aller au contenu principal
Font Size

La dynamique élevage menacée par la révision des zones défavorisées

Vendredi 16 décembre, les associés du Gaec Le Chemin vert participeront à la manifestation co-organisée par la Fnsea 79 et JA 79. À 14 h 30, ils seront devant la sous-préfecture de Parthenay pour défendre l’élevage.

Alban et Jean-Luc Jaulin, éleveurs à Chiché, exploitent des sols sableux hydromorphes. Les affleurements rocheux y sont nombreux.
Alban et Jean-Luc Jaulin, éleveurs à Chiché, exploitent des sols sableux hydromorphes. Les affleurements rocheux y sont nombreux.
© C.P.

Les prix restent une priorité pour Alban Jaulin et Jean-Luc, son père et associé depuis onze mois. Mais quand les cours ne valorisent pas le travail, les éleveurs de vaches allaitantes veulent pouvoir compter sur les primes pour tenir. Depuis 1984, Chiché, leur commune, est classée en zone défavorisée simple. Ce statut administratif leur ouvre des droits à l’ICHN. Une aide compensatoire de handicap naturel qui, depuis l’installation d’Alban et la création du Gaec Le Chemin vert en janvier dernier, se monte à 15 000 euros par an environ.


Alors oui ! Vendredi 16 décembre, les associés participeront à la manifestation coorganisée par la Fnsea 79 et JA 79. À 14 h 30, ils seront devant la sous-préfecture de Parthenay pour dénoncer les conséquences de la révision des zones défavorisées décidée par Bruxelles. L’application des nouveaux critères biophysiques et économiques déclasse purement et simplement ce territoire d’élevage.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 9 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité