Aller au contenu principal
Font Size

Caprins
La famille production du Brilac fait front commun

La famille production du Brilac part à la rencontre de tous les transformateurs. Une tournée pour s’assurer que les industriels attaquent les négociations de 2013 avec les GMS avec des grilles de prix à la hausse. Cela pour espérer voir le prix du litre de lait rapidement revalorisé.

Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
© N. C.

Ils étaient cinq vendredi dernier à rencontrer les dirigeants de la Coopérative laitière de la Sèvre. Cinq éleveurs représentant la famille production du Brilac dans toute sa diversité. Ici ce vendredi 23 novembre, mais également face aux directions de Terra Lacta, de Bongrain, d’Eurial, de Lactalis dès que possible, les syndicats de producteurs se sont mobilisés. Pour la production caprine, l’heure est grave.
« Nous sommes conscients des difficultés auxquelles font face les outils de transformation, précise le collectif avant de poursuivre que pour les producteurs, la situation n’est plus tenable. Nous voulons des perspectives. Parce que de nombreux éleveurs sont au bord de la rupture, nous avons besoin d’une augmentation du prix du litre de lait. L’objet de notre action, alors que les négociations des contrats 2013 avec les GMS sont en cours, est de nous assurer que les transformateurs attaquent le marché avec des prix de produits revalorisés. »

Lire la suite en page 5

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité