Aller au contenu principal

Caprins
La famille production du Brilac fait front commun

La famille production du Brilac part à la rencontre de tous les transformateurs. Une tournée pour s’assurer que les industriels attaquent les négociations de 2013 avec les GMS avec des grilles de prix à la hausse. Cela pour espérer voir le prix du litre de lait rapidement revalorisé.

Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
© N. C.

Ils étaient cinq vendredi dernier à rencontrer les dirigeants de la Coopérative laitière de la Sèvre. Cinq éleveurs représentant la famille production du Brilac dans toute sa diversité. Ici ce vendredi 23 novembre, mais également face aux directions de Terra Lacta, de Bongrain, d’Eurial, de Lactalis dès que possible, les syndicats de producteurs se sont mobilisés. Pour la production caprine, l’heure est grave.
« Nous sommes conscients des difficultés auxquelles font face les outils de transformation, précise le collectif avant de poursuivre que pour les producteurs, la situation n’est plus tenable. Nous voulons des perspectives. Parce que de nombreux éleveurs sont au bord de la rupture, nous avons besoin d’une augmentation du prix du litre de lait. L’objet de notre action, alors que les négociations des contrats 2013 avec les GMS sont en cours, est de nous assurer que les transformateurs attaquent le marché avec des prix de produits revalorisés. »

Lire la suite en page 5

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité