Aller au contenu principal

Caprins
La famille production du Brilac fait front commun

La famille production du Brilac part à la rencontre de tous les transformateurs. Une tournée pour s’assurer que les industriels attaquent les négociations de 2013 avec les GMS avec des grilles de prix à la hausse. Cela pour espérer voir le prix du litre de lait rapidement revalorisé.

Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
Thomas Baudry, Laurent Poupard, Fabrice Redien et François Bonnet, représentant la famille production du Brilac, ont rencontré les dirigeants de la CLS. Une première étape avant d’aller défendre les intérêts des producteurs chez Lactalis, Terra lacta, Bongrain, Eurial.
© N. C.

Ils étaient cinq vendredi dernier à rencontrer les dirigeants de la Coopérative laitière de la Sèvre. Cinq éleveurs représentant la famille production du Brilac dans toute sa diversité. Ici ce vendredi 23 novembre, mais également face aux directions de Terra Lacta, de Bongrain, d’Eurial, de Lactalis dès que possible, les syndicats de producteurs se sont mobilisés. Pour la production caprine, l’heure est grave.
« Nous sommes conscients des difficultés auxquelles font face les outils de transformation, précise le collectif avant de poursuivre que pour les producteurs, la situation n’est plus tenable. Nous voulons des perspectives. Parce que de nombreux éleveurs sont au bord de la rupture, nous avons besoin d’une augmentation du prix du litre de lait. L’objet de notre action, alors que les négociations des contrats 2013 avec les GMS sont en cours, est de nous assurer que les transformateurs attaquent le marché avec des prix de produits revalorisés. »

Lire la suite en page 5

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité