Aller au contenu principal
Font Size

FDSEA
La FDSEA demande l’ouverture de la procédure des calamités agricoles

Face à la sécheresse et aux températures élevées, la FDSEA a demandé à la préfète l’ouverture de la procédure des calamités agricoles pour cause de sécheresse.

Réuni le lundi 24 août pour son bureau de rentrée, la FDSEA a fait un tour de table sur la situation des cultures. L’absence de pluie significative depuis plusieurs semaines et les températures élevées depuis plusieurs jours, font qu’une situation de sécheresse s’est installée sur le département. 

Dans de nombreux secteurs, les parcelles en herbe sont totalement grillées, l’alimentation des animaux au pré a débuté depuis le début de l’été, les stocks de fourrage sont déjà très entamés.

Pour la récolte de maïs ensilage qui vient de débuter la situation n’est pas meilleure, le volume de récolte est faible et la qualité est médiocre. Pour le tournesol, bien que la récolte n’ait pas débuté, l’aspect de la culture ne laisse guère d’espoir pour un rendement correct.

Pour toutes ces raisons, la FDSEA vient de demander à  la  préfète l’ouverture de la procédure des calamités agricoles pour cause de sécheresse. La FDSEA demande que soit convoqué en urgence le comité départemental d’expertise ainsi qu’une commission d’enquête sur le terrain pour constater les pertes de récoltes.

La FDSEA reste à la disposition de l’administration pour orienter la commission d’enquête sur les zones les plus touchées (Bocage, Est de la Gâtine, plaine de Thouars et sud-est département).

Déjà  touchés par des crises multiples, les éleveurs sont très affectés par cette situation de sécheresse qui va dans les prochains mois peser sur la trésorerie.

Contact : Patrice Coutin 06 84 76 69 58.


Irrigation

Un arrêté préfectoral place le bassin de l'Autize Vendée en interdiction totale de prélèvements depuis vendredi 21 août  et un autre daté du 24 août la place la zone 13 Lambon en arrêt total. La zone du Lambon est la 11e zone de gestion du département où  les prélèvements à des fins agricoles à partir de forages, cours d'eau plans d'eau sont interdits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité