Aller au contenu principal
Font Size

Economie
La FDSEA et les JA ouvrent le débat

En réponse à la crise, les syndicats proposent une rencontre-débat avec les élus, les agriculteurs...

Comme l’a dit le ministre lui-même, l’agriculture traverse la plus grave crise de ces 30 dernières années.

C’est l’ensemble des productions qui est concerné. La libéralisation et la dérégulation voulues par l’Europe ont entraîné la chute des cours et une forte volatilité des marchés. Additionné à la hausse des charges, c’est le revenu des agriculteurs qui paie l’addition.

Pour Patrice Coutin, président de la  FDSEA et Jean-Baptiste Rasillard, président des JA ; l’Etat, ses représentants, les élus, l’ensemble des responsables et structures étroitement liés à l’agriculture doivent entendre les attentes des agriculteurs pour leur apporter tout leur soutien dans une situation très dégradée qui conduit les hommes et les exploitations dans une impasse.

La FDSEA et les JA proposent une rencontre-débat entre élus, pouvoirs publics, organisations professionnelles agricoles et agriculteurs vendredi 25 septembre à 10 h 30  sur l’exploitation du Gaec Chaigne-Desnoue au lieu-dit Le Grand Beaussais à Saint-Pardoux.

A la veille de la conférence sur le revenu, organisée par le gouvernement, la FDSEA et les JA seront très sensibles à l’intérêt que les participants porteront à l’agriculture du département. Ils rappellent que quand l’agriculture va mal, « c’est le territoire, ses emplois et ses paysages qui sont en sursis ».

Les adhérents de la FDSEA et des JA sont ainsi invités à venir participer à ce débat qui se veut mobilisateur et rassembleur.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité