Aller au contenu principal

Economie
La FDSEA et les JA ouvrent le débat

En réponse à la crise, les syndicats proposent une rencontre-débat avec les élus, les agriculteurs...

Comme l’a dit le ministre lui-même, l’agriculture traverse la plus grave crise de ces 30 dernières années.

C’est l’ensemble des productions qui est concerné. La libéralisation et la dérégulation voulues par l’Europe ont entraîné la chute des cours et une forte volatilité des marchés. Additionné à la hausse des charges, c’est le revenu des agriculteurs qui paie l’addition.

Pour Patrice Coutin, président de la  FDSEA et Jean-Baptiste Rasillard, président des JA ; l’Etat, ses représentants, les élus, l’ensemble des responsables et structures étroitement liés à l’agriculture doivent entendre les attentes des agriculteurs pour leur apporter tout leur soutien dans une situation très dégradée qui conduit les hommes et les exploitations dans une impasse.

La FDSEA et les JA proposent une rencontre-débat entre élus, pouvoirs publics, organisations professionnelles agricoles et agriculteurs vendredi 25 septembre à 10 h 30  sur l’exploitation du Gaec Chaigne-Desnoue au lieu-dit Le Grand Beaussais à Saint-Pardoux.

A la veille de la conférence sur le revenu, organisée par le gouvernement, la FDSEA et les JA seront très sensibles à l’intérêt que les participants porteront à l’agriculture du département. Ils rappellent que quand l’agriculture va mal, « c’est le territoire, ses emplois et ses paysages qui sont en sursis ».

Les adhérents de la FDSEA et des JA sont ainsi invités à venir participer à ce débat qui se veut mobilisateur et rassembleur.


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité