Aller au contenu principal

La filière lapin régionale veut valoriser les nombreux atouts dont elle dispose

Confrontée à la déprise de la production, l’interprofession développe sa communication, auprès des jeunes dans les établissements scolaires, mais aussi de la restauration collective pour ne pas affaiblir le potentiel régional.

Alors que la pyramide des âges pose la question du renouvellement des générations,  la filière fait le pari du maintien du potentiel de production dans la région.
Alors que la pyramide des âges pose la question du renouvellement des générations, la filière fait le pari du maintien du potentiel de production dans la région.
© N.C.

En 2013, la consommation de lapins a baissé de 5% et les volumes produits de 1,6%. Au regard de ces tendances, un programme de soutien à la consommation est mis en place en Deux-Sèvres par le Brilap, en partenariat avec la mission nutrition santé du conseil général. Il s’adresse aux cuisiniers des restaurants collectifs afin de promouvoir cette viande dans les menus des enfants. Un document pédagogique vient d’être validé par l’interprofession. Au printemps 2015 dans 6 collèges du département, du lapin sera au menu une fois par mois. Lire la suite dans Agri 79.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité