Aller au contenu principal

Mesures fiscales
La fiscalité s'adapte pour soutenir les entreprises

Étalement ou report d’échéances sont possibles. Le point avec la fiscaliste de As 79, Mélanie Pelletier.

Dans les situations les plus difficiles, il est possible de solliciter une remise de l’impôt.
© Pixabay
mélanie Pelletier

Cette semaine, le gouvernement a annoncé la fermeture des marchés de plein air, sauf dérogation locale. Cette décision va engendrer une perte économique importante pour certaines activités agricoles. Face à cette crise, quels sont les outils sociaux, fiscaux et financiers pouvant être mis en œuvre pour réduire l’impact sur les structures ?

Mélanie Pelletier : D’un point de vue social, les échéances de mars sont reportées mais restent dues. Le délai supplémentaire accordé n’entraînera pas de pénalités. Habituellement, le paiement des cotisations exploitant peut se faire selon deux modalités (lire Agri 79 du 20 mars page 4).

Au niveau fiscal, vous pouvez bénéficier d’un étalement ou un report de vos échéances fis-cales. La demande ne concerne que les impôts directs (impôts des entreprises autres que la TVA et les reversements comme le prélèvement à la source PAS) et doit être faite via un formulaire à adresser par mail à votre service des impôts des entreprises. Le report est accordé pour un délai de trois mois sans pénalité ni justification.

Dans les situations les plus difficiles, il est possible de solliciter une remise de l’impôt. Vous devrez alors justifier votre demande (baisse du chiffre d’affaires, les autres dettes à honorer et la situation de la trésorerie ). Pour ceux qui s’acquittent tous les mois de la taxe foncière, il est possible de suspendre les échéances à venir. Les mensualités non payées viendront s’ajouter au solde qui est appelé au cours du dernier trimestre civil.

Au niveau du prélèvement à la source, il est également possible de reporter ou moduler vos acomptes. Lorsque ces derniers sont mensuels, il est autorisé trois reports dans l’année et pour les acomptes trimestriels, un seul. En ce qui concerne la modulation ou la suppression, il faut être vigilant car une baisse excessive devrait être sanctionnée par des pénalités.Il sera mis en place une aide de 1 500 € pour les entreprises sous certaines conditions. Pour diminuer les difficultés financières, les exploitants peuvent bénéficier d’un report d’échéances de prêt bancaire de six mois. Les échéances reportées viendront soit augmenter les suivantes soit elles seront reportées au terme du prêt. Pour plus d’information, n’hésitez pas à prendre contact avec votre conseiller bancaire. Les emprunts d’ordre privé peuvent bénéficier du même mécanisme.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité