Aller au contenu principal

La FNB réfléchit à des actions de déréférencement des produits Bigard des rayons de supermarchés

Suite à l'absence du groupe Bigard de la dernière table ronde viande bovine au ministère de l'agriculture le 27 octobre, le président de la FNB, Jean-Pierre Fleury, a annoncé que son syndicat réfléchit à des actions de déréférencement des produits Bigard des rayons des supermarchés. La FNB souhaite faire revenir Bigard à la table des négociations.
La réunion au ministère a été l'occasion pour le médiateur de dresser un bilan des engagements pris le 17 juin dernier sur les prix. «Le médiateur a été un remarquable porte-parole de Bigard. Il est allé chercher toutes les excuses de la filière pour nous dire que ça n'allait pas, rapporte Jean-Pierre. Ce que l'on sait, c'est que l'argent n'est pas dans notre poche».
Le ministre Stéphane Le Foll aurait également, comme dans la filière porcine, lancé des travaux sur une contractualisation tripartite éleveur-industrie-distribution. Il a indiqué le lendemain qu'il allait recevoir le patron du numéro un des viandes en France, le groupe Bigard, pour lui "rappeler que l'intérêt d'une grande entreprise comme Bigard ne peut pas se confondre avec l'intérêt de la filière".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité