Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La FNB réfléchit à des actions de déréférencement des produits Bigard des rayons de supermarchés

Suite à l'absence du groupe Bigard de la dernière table ronde viande bovine au ministère de l'agriculture le 27 octobre, le président de la FNB, Jean-Pierre Fleury, a annoncé que son syndicat réfléchit à des actions de déréférencement des produits Bigard des rayons des supermarchés. La FNB souhaite faire revenir Bigard à la table des négociations.
La réunion au ministère a été l'occasion pour le médiateur de dresser un bilan des engagements pris le 17 juin dernier sur les prix. «Le médiateur a été un remarquable porte-parole de Bigard. Il est allé chercher toutes les excuses de la filière pour nous dire que ça n'allait pas, rapporte Jean-Pierre. Ce que l'on sait, c'est que l'argent n'est pas dans notre poche».
Le ministre Stéphane Le Foll aurait également, comme dans la filière porcine, lancé des travaux sur une contractualisation tripartite éleveur-industrie-distribution. Il a indiqué le lendemain qu'il allait recevoir le patron du numéro un des viandes en France, le groupe Bigard, pour lui "rappeler que l'intérêt d'une grande entreprise comme Bigard ne peut pas se confondre avec l'intérêt de la filière".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Bien immatriculer les matériels de l’exploitation agricole
Les matériels qui ne sont pas soumis à l’obligation de certificat d’immatriculation (carte grise) doivent être immatriculés (à l’…
Benoit Forestier, un vétérinaire rural en constante adaptation
Benoit Forestier, vétérinaire rural depuis trente ans à Chiché, a vu son métier se transformer en même temps que la profession d’…
S’affranchir du soja importé, rêve ou réalité ?
Le contexte international de pandémie rend davantage saillante la question de l’autonomie protéique. La France peut-elle répondre…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Publicité