Aller au contenu principal

La formation, un maillon essentiel du réseau JA

L’université d’hiver de JA se déroulera du 28 au 30 novembre à Granzay-Gript. Le réseau y préparera le rapport moral présenté au prochain congrès national. Jérémy Decerle, président de JA a répondu à nos questions.

Jérémy Decerle
Jérémy Decerle
© N.C.

Jérémy Decerle, pouvez-vous nous présenter l’université d’hiver ? Quels sont ses objectifs ?
L’université d’hiver est un événement phare du réseau aux côtés des Terres de Jim, de la session nationale sur le renouvellement des générations et bien sûr du congrès. Les présidents et secrétaires généraux régionaux et départementaux de JA seront réunis pour parler du réseau et de son fonctionnement. Au moins une journée sera consacrée à la formation des responsables au travers d’ateliers et de groupes de travail. Les conclusions figureront dans le rapport moral du Congrès JA 2018.

Pourquoi avoir choisi de travailler sur la formation ?
S’engager et être responsable syndical nécessite des compétences. Aujourd’hui, un responsable doit savoir négocier, faire partager ses positions...Il faut toujours remettre en question nos façons de faire, chercher à s’améliorer. Nos travaux doivent nous permettre de bâtir un plan d’action pour les mois à venir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
Publicité