Aller au contenu principal

La formation, un maillon essentiel du réseau JA

L’université d’hiver de JA se déroulera du 28 au 30 novembre à Granzay-Gript. Le réseau y préparera le rapport moral présenté au prochain congrès national. Jérémy Decerle, président de JA a répondu à nos questions.

Jérémy Decerle
Jérémy Decerle
© N.C.

Jérémy Decerle, pouvez-vous nous présenter l’université d’hiver ? Quels sont ses objectifs ?
L’université d’hiver est un événement phare du réseau aux côtés des Terres de Jim, de la session nationale sur le renouvellement des générations et bien sûr du congrès. Les présidents et secrétaires généraux régionaux et départementaux de JA seront réunis pour parler du réseau et de son fonctionnement. Au moins une journée sera consacrée à la formation des responsables au travers d’ateliers et de groupes de travail. Les conclusions figureront dans le rapport moral du Congrès JA 2018.

Pourquoi avoir choisi de travailler sur la formation ?
S’engager et être responsable syndical nécessite des compétences. Aujourd’hui, un responsable doit savoir négocier, faire partager ses positions...Il faut toujours remettre en question nos façons de faire, chercher à s’améliorer. Nos travaux doivent nous permettre de bâtir un plan d’action pour les mois à venir.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité