Aller au contenu principal

la gale ovine en recrudescence dans les deux-sèvres

Une augmentation des foyers de gale ovine est actuellement observée en Deux-Sèvres. Beaucoup d’éleveurs sont impactés et ont du mal à éradiquer le parasite de leur élevage. Il convient de faire attention aux achats et au voisinage.

L’éradication du parasite nécessite deux bains à 15 jours 
d’intervalle. La tête du mouton doit être totalement immergée pendant au moins une minute pour rendre le protocole efficace.
L’éradication du parasite nécessite deux bains à 15 jours
d’intervalle. La tête du mouton doit être totalement immergée pendant au moins une minute pour rendre le protocole efficace.
© Amandine Costes

C’est une galère pour les éleveurs ovins. La gale revient dans les exploitations deux-sévriennes. Cette parasitose, appelée « gale du corps », est due à la prolifération en surface de la peau d’un petit acarien, psoroptes ovis, qui affectionne particulièrement la chaleur et l’humidité des toisons des brebis. Le parasite se multiplie très rapidement à la surface de l’hôte, son cycle étant de 12 jours environ, et se propage très rapidement au sein du troupeau. Il est également capable de survivre une quinzaine de jours dans le milieu extérieur.

Lorsqu’un élevage est touché, la solution de choix est la baignade de tous les animaux du troupeau, sans exception. Elle permet de saturer l’ensemble du corps en produit acaricide de manière uniforme, contrairement à la douche. L’éradication du parasite nécessite deux bains à 15 jours d’intervalle dans le respect strict du protocole

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les travaux vont pouvoir commencer pour sept réserves

Jeudi 28 mai, le Tribunal administratif de Poitiers a rendu une première décision concernant l’autorisation environnementale…

Publicité