Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

La Gâtine poitevine pourrait être le septième parc naturel régional

La région et le pays de Gâtine s'engagent dans l'étude d'opportunité. Si celle-ci valide l'intérêt pour le territoire de s'engager dans la création d'un parc naturel régional, les acteurs locaux pourront participer à la rédaction de sa charte.

À dix ans, le budget dédié au financement des parcs devra passer de 3,7 millions d'euros à 5,4 millions d'euros.
À dix ans, le budget dédié au financement des parcs devra passer de 3,7 millions d'euros à 5,4 millions d'euros.
© région Nouvelle-Aquitaine

Le projet de parc naturel régional de Gâtine poitevine avance. Les réunions organisées à l'attention des élus et des acteurs locaux courant novembre ouvrent le champ à l'étude d'opportunité. « Financé par la région Nouvelle-Aquitaine, ce travail permettra de valider l'intérêt pour le territoire concerné de s'engager dans la création d'un parc naturel régional », pose Nicolas Gamache, conseiller régional délégué au patrimoine naturel. Bien que favorable au développement des parcs naturels, la région, responsable de la démarche via sa compétence en aménagement du territoire, n'est que l'un des acteurs de ce projet. « L'étude d'opportunité validée par le ministre de l'environnement, ce sont les acteurs locaux qui vont construire », explique l'élu.
La concertation qui donnera naissance à la charte du parc sera orchestrée par le pays de Gâtine. Elle concernera les 82 communes et les 3 communautés de communes (passage de cinq à trois depuis le 1er janvier 2017) qui composent aujourd'hui l'entité territoriale. « Comité de pilotage et comité technique vont voir le jour ce début d'année. Toutes les forces vives du territoire seront appelées à participer ou à s'y faire représenter », précise Didier Gaillard, président du pays de Gâtine. Et de poursuivre : « Les PNR n'ont ni la vocation, ni les moyens de contraindre. L'adhésion des collectivités membres est volontaire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité