Aller au contenu principal

BSV pommier
La gazette verte

Aucun cas de feu bactérien n’a été détecté en Poitou-Charentes depuis la fin mai dans le réseau
© H. Hantzberg - Fredon N-A

Météorologie et phénologie

Alors que les températures se situaient entre 1,8 et 3 °C au-dessus de la normale la semaine dernière, les grosses chaleurs de cette fin de semaine, avec le pic de chaleur de vendredi, laissent craindre des risques élevés de brûlures sur les fruits très sensibles à des stades proches de la récolte.
Le grossissement moyen des fruits a ralenti sa progression mais l’année reste précoce, avec environ une semaine d’avance par rapport à 2019. « La récolte va probablement débuter la semaine prochaine pour les variétés les plus précoces comme Akane ou Delbard estivale », annonce le BSV.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité