Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La gazette verte du 18 février

© BSV

Pois protéagineux de printemps : pas de menace sur les cultures

Les pois de printemps sont en cours de levée. Le BSV rappelle cependant qu’à ce jour, toutes les parcelles ne sont pas semées. Grâce à un hiver doux, les pois se sont bien développés et sont actuellement au stade 5-6 feuilles en moyenne.

Aucune présence de thrips du lin et des céréales n’a été détectée dans les parcelles cette semaine. « Toutefois, le thrips, même en grand nombre, n’engendre des dégâts importants que si les pois ont une levée lente, liée notamment à de mauvaises conditions climatiques comme des températures basses », indique l’institut technique. Le risque est considéré comme moyen et il faudra surveiller le retour d’un temps doux et sec, plus favorable à l’activité de l’insecte.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Le laboratoire Qualyse produira des tests de dépistage
Très attendue, la décision prise par arrêté le 5 avril donne le droit aux préfets d’autoriser les laboratoires vétérinaires à…
Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité