Aller au contenu principal

La génétique et l’alimentation pour faire baisser son coût de production

L’association a mené plusieurs enquêtes auprès d’éleveurs de la région pour trouver des solutions permettant de réduire les coûts de production.

L’après-midi, les éleveurs ont pu se rendre sur l’exploitation du Gaec Bodin à Saint-Sauveur-de-Givre-en-Mai pour la présentation technique de cet élevage de 200 Parthenaises en système naisseur-engraisseur.
L’après-midi, les éleveurs ont pu se rendre sur l’exploitation du Gaec Bodin à Saint-Sauveur-de-Givre-en-Mai pour la présentation technique de cet élevage de 200 Parthenaises en système naisseur-engraisseur.
© N.C.

Puisque l’augmentation de la marge des éleveurs ne devrait pas se jouer sur un hypothétique accroissement des prix, les exploitants doivent trouver des marges en interne pour influer sur leur coût de production.
De ce fait, Bovins croissance, en association notamment avec les chambres d’agriculture, a présenté les résultats d’une enquête menée dans 306 exploitations des Pays de la Loire, de Charente-Maritime et des Deux-Sèvres, sur la campagne 2015. « L’objectif était de constater les écarts entre des élevages de taille similaire et de cibler les postes où existent les plus grosses marges de manœuvre », présente Fanny Soulard, référente sur ce dossier.
En système naisseur-engraisseur, soit 183 exploitations étudiées, le coût de production varie ainsi de 288 à 357 euros par 100 kg vif, pour une moyenne à 315 euros. « Il existe 1,56 Smic/UMO entre la moyenne et le quart inférieur, soit 26 800 euros/UMO », constate la technicienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité