Aller au contenu principal

La génétique, une sécurité économique pour l’élevage

Dès son installation en 1986, Bruno Fournier s’est lancé dans la génétique. Pour lui, l’élevage n’existe pas sans ce travail. Un choix qui, aujourd’hui, est une sécurité financière.

Bruno Fournier (à gauche) cherche à obtenir le maximum de précision sur son troupeau grâce aux contrôles laitiers et aux conseils donnés par Cédric Desémery (à droite) de Coopavenir.
Bruno Fournier (à gauche) cherche à obtenir le maximum de précision sur son troupeau grâce aux contrôles laitiers et aux conseils donnés par Cédric Desémery (à droite) de Coopavenir.
© E.B.

Passionné de normandes, Bruno Fournier ne s’imaginait pas à la tête d’un élevage sans la génétique. « Dès mes études, la génétique m’intéressait. À la tête de mon élevage, j’ai fait le choix d’aller jusqu’au bout de la chaîne », souligne l’éleveur installé à Chassiecq (Charente) depuis 1986. Nourries principalement par les aliments de la ferme (fourrage, foin, orge et maïs sur une SAU de 175 ha) et complémentées par des correcteurs azotés et de la luzerne déshydratée, ses chèvres ont des taux autour de 42 de TB et 35 de TP pour une production annuelle qui se situe entre 950 et 1 100 kg selon les années. « Son niveau de production est assez élevé, Bruno a de très bons résultats », relève son conseiller reproduction à Coopavenir, Cédric Desémery.


Ces résultats assurent une bonne réputation à cet élevage auprès des fromagers et autres éleveurs caprins. Depuis trois ans environ, cet agriculteur de 53 ans n’a plus besoin de passer d’annonces : éleveurs et fromagers viennent à lui. C’est le cas de deux éleveuses récemment installées en Charente qui lui ont commandé cinquante chevrettes sevrées. « D’ailleurs, toutes les chevrettes de 2018 sont déjà vendues. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Publicité