Aller au contenu principal

Capr'inov 2020
La jeunesse au coeur du salon

Les exposants s’engagent. Le salon reste programmé pour les 25 et 26 novembre à Niort.

«  Les exposants s’engagent. À ce jour, le rendez-vous reste attendu de tous  », certifie Samuel Hérault, président du salon.
© Capr'inov

Rien à ce jour n’éloigne l’équipe de Capr’inov de son objectif. Tout est mis en oeuvre pour que les 25 et 26  novembre prochains le salon accueille, comme à son habitude, l’ensemble des acteurs de la filière caprine, à Niort. «  L’évènement réunit moins de 5 000 visiteurs par jour. Nous sommes confiants  », confie Samuel Hérault, président du salon depuis avril  2019.

Au printemps dernier, l’éleveur du nord du département des Deux-Sèvres, impliqué depuis les premières heures de cette belle aventure qui dure depuis quatorze ans déjà, a naturellement succédé à Thierry Jayat, douze ans en responsabilités.

Mobilisés, salariés et bénévoles gagnent en motivation à chaque nouveau soutien exprimé. «  Les exposants s’engagent. À ce jour, le rendez-vous reste attendu de tous », certifie l’organisateur. Alors que le programme s’affine, l’équipe concède une certaine inquiétude quant à la fréquentation des lieux par des délégations étrangères.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité