Aller au contenu principal
Font Size

Lait
La laiterie du Pays de Gâtine pourrait devenir la 4e coopérative d’Eurial

La Laiterie coopérative du Pays de Gâtine tenait son assemblée générale jeudi 14 avril. Sébastien Cantet, le président, y présentait la volonté du conseil d’administration, sous la pression du déficit, d’entrer dans le groupe Eurial. Vote des adhérents le 21 juin.

« Notre situation économique ne nous permet pas d’attendre », a précisé Sébastien Cantet.
« Notre situation économique ne nous permet pas d’attendre », a précisé Sébastien Cantet.
© DR

L’assemblée générale a commencé. Les retardataires rajoutent des chaises. La mobilisation à la réunion annuelle de la Laiterie coopérative du Pays de Gâtine (LCPG) est celle des moments difficiles. Jeudi 14 avril, plus de 150 personnes sont venues à Fenioux entendre ce qu’ils ont appris par courrier quelques jours plus tôt. « Notre situation économique ne nous permet pas d’attendre », regrettait Sébastien Cantet après l’annonce du résultat déficitaire de l’année. « La perte de l’exercice se monte à 2 292 498 euros », précisait quelques minutes plus tôt M. Paugam, expert comptable. Un déficit qui porte à plus de 4 millions d’euros les pertes cumulées de l’entreprise au cours des trois dernières années. « Les réserves  émises par les experts comptables nous laissent toutefois la possibilité de poursuivre notre activité parce que nous présentons un projet d’entreprise qui doit nous offrir un avenir », expliquait Sébastien Cantet à l’attentive assemblée. Voici officiellement proposé aux adhérents le rapprochement avec le groupe Eurial. « C’est une orientation que vous, que nous propose, notre conseil d’administration », exposait le président rappelant par le jeu des pronoms personnels sujets qu’il compte parmi les adhérents aujourd’hui bousculés par la situation difficile de la coopérative. « Il vous, il nous appartiendra, le 21 juin à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire, d’entériner ou non cette option. »


Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité