Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Lait
La laiterie du Pays de Gâtine pourrait devenir la 4e coopérative d’Eurial

La Laiterie coopérative du Pays de Gâtine tenait son assemblée générale jeudi 14 avril. Sébastien Cantet, le président, y présentait la volonté du conseil d’administration, sous la pression du déficit, d’entrer dans le groupe Eurial. Vote des adhérents le 21 juin.

« Notre situation économique ne nous permet pas d’attendre », a précisé Sébastien Cantet.
« Notre situation économique ne nous permet pas d’attendre », a précisé Sébastien Cantet.
© DR

L’assemblée générale a commencé. Les retardataires rajoutent des chaises. La mobilisation à la réunion annuelle de la Laiterie coopérative du Pays de Gâtine (LCPG) est celle des moments difficiles. Jeudi 14 avril, plus de 150 personnes sont venues à Fenioux entendre ce qu’ils ont appris par courrier quelques jours plus tôt. « Notre situation économique ne nous permet pas d’attendre », regrettait Sébastien Cantet après l’annonce du résultat déficitaire de l’année. « La perte de l’exercice se monte à 2 292 498 euros », précisait quelques minutes plus tôt M. Paugam, expert comptable. Un déficit qui porte à plus de 4 millions d’euros les pertes cumulées de l’entreprise au cours des trois dernières années. « Les réserves  émises par les experts comptables nous laissent toutefois la possibilité de poursuivre notre activité parce que nous présentons un projet d’entreprise qui doit nous offrir un avenir », expliquait Sébastien Cantet à l’attentive assemblée. Voici officiellement proposé aux adhérents le rapprochement avec le groupe Eurial. « C’est une orientation que vous, que nous propose, notre conseil d’administration », exposait le président rappelant par le jeu des pronoms personnels sujets qu’il compte parmi les adhérents aujourd’hui bousculés par la situation difficile de la coopérative. « Il vous, il nous appartiendra, le 21 juin à l’occasion d’une assemblée générale extraordinaire, d’entériner ou non cette option. »


Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Entre deux pluies, les moissons profitent de l’éclaircie
Orge, colza, pois et, ici et là, blés dur et tendre : les battages se sont intensifiés dans la moitié sud du département. Qu’elle…
Publicité