Aller au contenu principal

La loi de Finances priverait la chambre d’agriculture de ressources essentielles

Sans tenir compte de la baisse annoncée de l’impôt sur les propriétés non bâties, le budget primitif 2015 sera déficitaire. Jean-Marc Renaudeau revient sur les difficultés que poserait l’application en l’état de la loi de Finances votée à l’Assemblée nationale.

Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture.
Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture.
© N.C.

La chambre d’agriculture tiendra une session budgétaire le 21 novembre. Le budget primitif qui sera présenté serait déficitaire...
Jean-Marc Renaudeau : Oui. Déficitaire de 110 000 euros à condition que la taxe affectée sur le foncier non bâti (Ndlr : Tatfnb ou Tfnb) ne soit pas revue à la baisse en 2015. Si le projet de loi de Finances s’applique sans modification lors du débat parlementaire, alors, les chambres d’agriculture seront confrontées à une baisse de 5,35% par an pendant trois ans de la ressource qui représente 48% de leurs recettes. Pour les Deux-Sèvres, cette situation contre laquelle nous nous mobilisons, alourdirait le déficit du budget primitif de 206 000 euros. Nous nous refusons à penser que cela soit possible. Une action auprès des sénateurs est en cours. Nous demandons que des amendements soient présentés dans l’objectif de faire évoluer la situation.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Publicité