Aller au contenu principal

La lutte croisée permet de contenir le parasite mauve

La conjugaison des luttes variétale, chimique et agronomique ouvre de nouveaux espoirs aux producteurs de colza.

La variété Es Angel présente un bon comportement. Elle subit moins les attaques de l’orobanche.
La variété Es Angel présente un bon comportement. Elle subit moins les attaques de l’orobanche.
© C.P.

À Sainte-Ouenne, chez Frédéric Naudon, au cœur de 6,5 ha d’une terre au profil argilo-calcaire, le développement de l’orobanche est à l’image de la tendance de l’année : contenu. « Les températures, plutôt en deçà des moyennes à l’automne et au printemps, ont inhibé le développement de cette plante parasite du colza. C’est vrai ici, mais également ailleurs », certifie Christophe Jestin, spécialiste de l’orobanche à Terres Inovia. Pour autant, les essais présentés jeudi 8 juin par l’institut dévoilent des situations contrastées.

Moins affectées que certaines années, les zones témoins le sont malgré tout alors que celles dont les modalités comptent des éléments de luttes variétale ou chimique affichent de belles ambitions. « Si nous n’étions pas dans le cadre d’une expérimentation, je ne mettrais plus de colza sur cette partie de mon exploitation. Mon sol est infesté. Le stock grainier nous enlevait tout espoir jusqu’à présent », partage Frédéric.


Depuis trois ans, l’exploitant veut croire en de nouvelles perspectives. La variété Es Angel présente un bon comportement. « Cette année, elle a été mise en terre sur 40 ha. L’orobanche ne semble pas prendre le dessus », observe-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité