Aller au contenu principal

La machine à traire impacte le taux de cellules dans le lait de chèvres

Afin de limiter au maximum les risques de contamination du lait en cellules, une enquête dans 1 146 élevages du grand Ouest et sur 2 260 contrôles confirme qu’un grand soin doit être accordé au choix, à l’entretien et aux réglages de la machine à traire.

En faisant contrôler sa machine tous les ans plutôt que tous 
les trois ans, l’étude a révélé un écart de 120 000 cellules/ml.
En faisant contrôler sa machine tous les ans plutôt que tous
les trois ans, l’étude a révélé un écart de 120 000 cellules/ml.
© GDW

Au-delà d’un certain seuil, la présence de cellules dans le lait est pénalisée par les laiteries. Puisque les bactéries responsables de cette infection ne se trouvent pas dans l’environnement (elles vivent uniquement dans et sur la mamelle), elles se propagent principalement pendant la traite. Cette dernière constitue donc une étape à risque qui peut avoir un impact sur la contamination du troupeau.

Afin d’identifier les éléments de conception, d’entretien et de réglage de la machine à traire qui favorisent l’augmentation du taux cellulaire moyen mensuel, l’Institut de l’élevage (Idele) a étudié 2 260 contrôles de machines à traire entre 2012 et 2015 et les analyses de lait associées chez 1 146 élevages caprins de la zone Grand Ouest. Cette étude a été financée par l’Anicap.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité