Aller au contenu principal

Lait
La manifestation contre la baisse du prix du lait vise Terra Lacta

Les éleveurs de chèvre n’acceptent pas la décision de Terra Lacta de baisser de 30€ / 1 000 litres le prix du lait. Mercredi, à Mareuil-sur-Lay, ils manifestaient devant le siège de l’Usval.

Ce mercredi 29 février, une centaine d’éleveurs de chèvres de la région Poitou-Charentes et des Pays de la Loire, soutenus par des producteurs de lait de vache, ont bloqué la sortie des camions de l’usine de l’Usval, à Mareuil-sur-Lay en Vendée, un des sites de Terra Lacta. Après deux heures d’entretien avec les responsables groupe, Jean-Marie Davion, président de Charente-Lait et Jean-Louis Guillon, président de l’Usval, et en l’absence d’engagement de leur part de revenir sur la baisse du prix du lait, l’appel à un médiateur était lancé par les éleveurs. Ils demandaient également une rencontre avec le président Alain Lebret. A 16 heures, mercredi, Thierry Jayat, président de la section caprine de la Fnsea 79 et administrateur de Terra Lacta, annonçait que la sortie des camions de l’usine resterait bloquée « toute la nuit, voire au-delà », tant que les éleveurs n’auraient pas obtenu satisfaction.

Lire la suite en page 7 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité