Aller au contenu principal

Top Chef
La maraîchine marquée "Valeurs Parc naturel régional" cuisinée par les chefs

La viande maraîchine marquée "Valeurs Parc naturel régional" et le Parc du Marais poitevin seront à l'honneur sur M6, mercredi 10 juin, dans "Top chef : les grands duels".

Dans "Top chef : les grands duels", les anciens candidats de l’émission devenus chefs cuisiniers ont pour mission de cuisiner un produit issu du terroir des Parcs naturels régionaux sous les yeux de leur producteur, Guillaume Largeau.
© Idele

La viande maraîchine marquée "Valeurs Parc naturel régional" du Marais poitevin a été sélectionnée par M6 pour l'émission "Top chef : les grands duels", à l'écran mercredi 10 juin prochain à 22h30. La mission des chefs cuisiniers : sublimer ce produit local sous les yeux de son producteur, Guillaume Largeau, éleveur à Coulon, en Deux-Sèvres.

La viande maraîchine, digne ambassadrice du Parc naturel régional du Marais poitevin.

La viande maraîchine "Valeurs Parc naturel régional" a été sélectionnée par M6 pour représenter les produits locaux "Valeurs Parc" des 54 Parcs naturels régionaux cuisinés dans la nouvelle émission "Top chef : les grands duels".

Lien produit, producteur et cuisinier

Une émission à découvrir le mercredi en deuxième partie de soirée, et sur 6play.fr dès le lendemain de chaque diffusion.

Dans "Top chef : les grands duels", les anciens candidats de l’émission devenus chefs cuisiniers ont pour mission de cuisiner un produit issu du terroir des Parcs naturels régionaux sous les yeux de leur producteur.

La chaine de télévision M6 a fait appel à la Fédération des Parcs et sa marque collective "Valeurs Parc", afin de mettre en lumière des produits du terroir cultivés et produits dans le respect des valeurs du développement durable. À l’heure où le consommateur s’interroge sur son alimentation, l’origine des géographique des produits et leur mode de production, cette nouvelle émission met en lien produit, producteur et cuisinier pour faire découvrir aux téléspectateurs de nouvelles façons de se nourrir tout en se faisant plaisir.

Pour une économie locale vertueuse

Guillaume Largeau, fait partie des 46 éleveurs bovins du Marais poitevin, engagés dans le respect de l’environnement, passionnés du Marais poitevin, dont la viande est marquée "Valeurs Parc".

Élevage et biodiversité

Parce que l’élevage est une activité essentielle à la biodiversité du Marais poitevin, le Parc a choisi de soutenir les éleveurs passionnés qui élèvent leurs animaux en les mettant au pré plus de six mois par an et les nourrissent avec l’herbe du Marais poitevin. Les 36 500 hectares de prairies naturelles du Marais poitevin accueillent une grande variété de plantes et plusieurs dizaines de milliers d’oiseaux migrateurs chaque année.

Avec la marque "Valeurs Parc", le Parc naturel régional du Marais poitevin soutient le développement de la filière bovine sur son territoire et la conservation la vache maraîchine, race identitaire qui joue un rôle crucial dans le maintien des paysages du marais.

La marque « Valeurs Parc » au service des acteurs locaux

Le Parc propose l’attribution de cette marque pour tous les produits, savoir-faire et services des professionnels du territoire qui s’engagent pour la protection de l’environnement, le bien-être des habitants et des salariés et l’économie locale. C’est une démarche basée sur le volontariat des professionnels qui peuvent prendre contact avec le Parc pour en bénéficier.

D’autres produits et services sont déjà marqués comme le miel, le savon à l’eau de peuplier, des gîtes et chambres d’hôtes, et des artisans d’art.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité