Aller au contenu principal

Inondations
À la merci de la météo et de la nature des sols

Les parcelles de Benoît Vignaud, dans le sud-est du département ont pâti de la pluie. 38 mm de pluie sont tombés en une nuit.
© B. Vignaud

Touchés de plein fouet par les inondations de la première semaine de mars, les agriculteurs sont démoralisés par la situation, à l’instar de Régis Dupuis, céréalier au nord de Saint-Maixent-l’École : « En une semaine, il est tombé près de 100 mm de pluie. Avec les 700 mm tombés depuis septembre, ça n’arrangeait pas les choses, surtout sur les terres plus limoneuses du nord, vers la Gâtine. Certains là-bas n’ont pas pu semer du tout. Moi, depuis l’automne, j’ai pu faire 70 % de ce qui était prévu sur mes 240 ha de SAU, desquels il faut enlever 40 % de parcelles dégradées, dont 20 % détruites par la pluviométrie ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité