Aller au contenu principal

Chez nos voisins
La minoterie renaîtra de ses cendres

© Sdis 17 - J. Sempéré

«On repartira !» Voilà le mantra que répètent Luc Servant et Denis Riffaud, quelques jours à peine après l’incendie du 18  février qui a emporté la minoterie de Courçon. Pour le président et le directeur de la coopérative, la perte de cet outil de travail est évidemment un drame ; pour autant, la question de la survie de la structure, qui affiche dernièrement un beau dynamisme et de nombreux projets, ne se pose pas. La coopérative disposait encore, au lendemain du sinistre, de deux semaines de stock de farine, préservés par l’action des pompiers du Sdis 17. La ligne d’ensachage a également pu être sauvée, ce qui permet d’envisager la continuité de l’activité sur le site.

 Nous allons faire une prestation d’écrasement chez des collègues meuniers », explique le directeur en remerciant d’ailleurs les minoteries du secteur pour leur solidarité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité