Aller au contenu principal

La modernisation des abattoirs incluse dans le plan de relance

© CM

La rénovation des abattoirs sera l'un des axes d'investissement du volet agricole du plan de relance de l'économie française, dont le contenu sera présenté le 3 septembre par le gouvernement, a annoncé le ministre de l'agriculture Julien Denormandie le 28 août. « Je souhaite surtout rénover profondément les abattoirs, ce sera un des éléments sur lesquels je travaille actuellement dans le cadre du plan de relance », a-t-il déclaré sur RTL. Interrogé sur la possibilité d'équiper ces abattoirs de caméras, le ministre n'a pas exclu cette possibilité, mais a indiqué vouloir avant tout accompagner la filière de l'abattage. Il a mis l'accent sur l'investissement sur la construction de ces abattoirs et la formation du personnel et sur la transparence de la profession. « Cette transparence, elle est normale. Est-ce que ça passe par des caméras ou par d'autres systèmes, ça, c'est des discussions qu'on doit avoir avec l'ensemble des acteurs. (...) je n'exclus rien du tout », a déclaré M. Denormandie. Le président Emmanuel Macron avait proposé, fin 2019, que l'Etat investisse dans des abattoirs, dans les bassins d'élevage où la filière était prête à se structurer.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité