Aller au contenu principal

Édito
La mort du bovin viande

© Fnsea 79

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la production viande bovine, risquant ainsi de priver les éleveurs d’une manne financière nécessaire pour équilibrer les comptes de leur exploitation.

Si cette Pac est appliquée, notre production subira une baisse importante des aides. Pour exemple, une structure de 85 bovins allaitants naisseur perdrait 4 000  euros d’aides, soit 30 % de soutien en moins. Pour une structure identique mais naisseur-engraisseur, c’est à une baisse de 6 000  euros à laquelle il faut s’attendre, soit 40 % en moins.

Aucune exploitation ne peut se permettre de telles mesures ! Comment pouvons-nous nous projeter dans l’avenir avec autant d’incertitude ?

On a beau tourner le problème dans tous les sens, on ne comprend pas la proposition du ministère qui conduira inexorablement à la disparition de l’élevage de notre territoire si nous laissons s’installer cette nouvelle Pac. Et que dire des prix tant espérés de la loi Egalim ?

Proposer une baisse des soutiens quand, en même temps, le marché se trouve à des niveaux de prix révoltants doit nous inquiéter. Beaucoup d’exploitations vont cesser leur activité et aucune installation ne sera possible à l’avenir en viande bovine !

Nous entretenons les paysages, nous sommes aussi le point de départ des filières agroalimentaires et des emplois qui s’y rattachent. La France est riche des produits qui sortent de nos exploitations. Le monde entier nous envie notre bonne cuisine…

Pourquoi cette fronde contre l’élevage ? Nous avons une fois de plus un lourd combat à mener pour la survie de nos élevages !

Restons unis, on en a tous besoin.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité