Aller au contenu principal

La MSA lutte avec ses armes

La mutualité a mis en place des plans d'aide et des baisses de cotisations pour aider les exploitants en difficulté. Dans le même temps, la baisse de son budget de fonctionnement va impacter les effectifs de la caisse Sèvres-Vienne.

De gauche à droite : Pierre Berthelot, premier vice-président de la MSA Sèvres-Vienne, Patrice Léon, directeur général et Grégoire Augeron, président.
De gauche à droite : Pierre Berthelot, premier vice-président de la MSA Sèvres-Vienne, Patrice Léon, directeur général et Grégoire Augeron, président.
© Carole Mistral

Le constat des dirigeants de la MSA Sèvres-Vienne est accablant : la situation qu'ils vivent en ce moment est « exceptionnelle. On a de plus en plus de retards de cotisations. On n'a jamais vu un phénomène d'une telle ampleur et cela génère de véritables inquiétudes », indique Grégoire Augeron, président de la MSA Sèvres-Vienne.
Pour aider les exploitants en difficultés, la MSA a mis en place un plan d'aide à hauteur de 1,2 million d'euros en 2015 et un million en 2016. Mais le nombre de bénéficiaires ne cesse d'augmenter, passant de 1 440 l'année dernière à 1 650 cette année, de même que celui des demandeurs de la prime d'activité. « On joue notre rôle d'amortisseur social, martèle Patrice Léon, directeur de la MSA locale. Mais ces plans d'aides sont limités car le vrai problème est ailleurs. On klaxonne et on n'a jamais vu un mur se déplacer quand on klaxonnait ».
En parallèle, la mutualité sociale agricole a baissé les cotisations familiales de 3 % et les cotisations Amexa de 7 points, des actions « durables » qui doivent permettre de rendre un petit peu de compétitivité à ces entreprises « sous perfusion ».

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 10 juin 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité