Aller au contenu principal

La nouvelle carte des ZDS toujours défavorable aux Deux-Sèvres

Réunis en session vendredi 10 mars, les membres de la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres veulent se battre pour modifier la nouvelle carte des ZDS, dévoilée le 7 mars. Car les agriculteurs du département en ont vraiment besoin.

De gauche à droite : François Chauveau, président de la section grandes cultures de la Fnsea 79, Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture, Pol Lefebvre, directeur, et Frank Michel, économiste de la chambre d’agriculture.
De gauche à droite : François Chauveau, président de la section grandes cultures de la Fnsea 79, Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture, Pol Lefebvre, directeur, et Frank Michel, économiste de la chambre d’agriculture.
© C.M.

Les cartes des zones soumises à contraintes naturelles se succèdent et pourtant rien ne change. Après celle du 22 septembre puis du 19 décembre, la troisième, dévoilée par le ministre de l’agriculture le 7 mars, ne convient toujours pas aux élus de la chambre d’agriculture. Trois nouveaux critères ont pourtant été ajoutés : le nombre d’agriculteurs à l’échelle des petites régions agricoles (PRA) qui ont déclaré entretenir des haies ; les PRA dans lesquelles l’emploi agricole représente plus de 15 % de l’emploi total ; et une proportion d’herbe sur la SAU supérieure à 20 %.
Ce nouvel élargissement a permis d’intégrer 758 nouvelles communes en France, ce qui porte à vingt leur nombre dans les Deux-Sèvres au lieu des huit initiales. Trop peu « alors qu'au niveau national, 90 % des bénéficiaires actuels des aides dans le cadre des zones défavorisés simples y sont. Tant que le chargement sera un critère de sélection, nous serons exclus de toutes les mesures », se désole Frank Michel, économiste de la chambre d’agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
HVE : entre bio et conventionnel, la voie du milieu
Simple logo de plus ou réelle opportunité pour les agriculteurs, la Haute valeur environnementale (HVE) progresse dans le paysage…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Publicité