Aller au contenu principal

Contrôle laitier
La performance exigence du Saperfel

L’excellence est l’objectif du contrôle laitier. Début 2009 le contrôle de performance sera ouvert à la concurrence. Le Saperfel travaille pour garder sa longueur d’avance.

Dans un an, la nouvelle loi sur l’élevage ouvrira à la concurrence le contrôle de performance. Le Saperfel sera prêt. « Le rapprochement avec la Vendée permet la spécialisation des ingénieurs », note Jean-Yves Rousselot, le président. Les éleveurs sont de plus en plus pointus. « La mise en commun des moyens permet la performance dans l’activité de conseil ».
Jeudi 24 janvier, à Châtillon-sur-Thouet, l’assemblée générale  a été l’occasion de faire le point sur les résultats techniques du cheptel deux-sévrien suivi selon les termes du contrôle officiel. Alors que le nombre d’exploitations suivies par le Saperfel baisse, le nombre d’animaux augmente : + 1071 en bovin et + 1321 en caprin.

Résultats par espèce
On manque de lait de vache. Qu’à cela ne tienne, les éleveurs produisent. En 2006 et 2007, dans la perspective d’honorer leurs quotas et l’allocation provisoire, les éleveurs ont conservé des animaux plus qu’habituellement, dopant leur cheptel en moyenne de 3,8 vaches en production. Les rapprochements entre les unités laitières contribuent également au développement de la taille des troupeaux. La moyenne s’établit à 50,7 vaches. La diminution du nombre de cheptels composés de 20 à 30 vaches est quasi équivalente à l’augmentation du nombre de cheptel comptabilisant 60 à 70 vaches.
En ce qui concerne la qualité du lait, 2007 aura sans conteste été une mauvaise année. Côté TP, les résultats de l’année sont plutôt bons. Avec 32,6 g/l de moyenne, les résultats de l’année 2007 remontent au niveau de ceux de 2005. Pour le TB, rien d’extraordinaire. La moyenne de 40,2 g/l place l’année 2007 légèrement en dessous de l’année 2006.
En caprin, l’effectif moyen est toujours en nette progression. + 10 chèvres par an et par troupeau. Les résultats de 2007 - 829 kg de lait brut par chèvre - confirment la tendance 2006, à savoir une forte augmentation du niveau de production enregistré.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité