Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Contrôle laitier
La performance exigence du Saperfel

L’excellence est l’objectif du contrôle laitier. Début 2009 le contrôle de performance sera ouvert à la concurrence. Le Saperfel travaille pour garder sa longueur d’avance.

Dans un an, la nouvelle loi sur l’élevage ouvrira à la concurrence le contrôle de performance. Le Saperfel sera prêt. « Le rapprochement avec la Vendée permet la spécialisation des ingénieurs », note Jean-Yves Rousselot, le président. Les éleveurs sont de plus en plus pointus. « La mise en commun des moyens permet la performance dans l’activité de conseil ».
Jeudi 24 janvier, à Châtillon-sur-Thouet, l’assemblée générale  a été l’occasion de faire le point sur les résultats techniques du cheptel deux-sévrien suivi selon les termes du contrôle officiel. Alors que le nombre d’exploitations suivies par le Saperfel baisse, le nombre d’animaux augmente : + 1071 en bovin et + 1321 en caprin.

Résultats par espèce
On manque de lait de vache. Qu’à cela ne tienne, les éleveurs produisent. En 2006 et 2007, dans la perspective d’honorer leurs quotas et l’allocation provisoire, les éleveurs ont conservé des animaux plus qu’habituellement, dopant leur cheptel en moyenne de 3,8 vaches en production. Les rapprochements entre les unités laitières contribuent également au développement de la taille des troupeaux. La moyenne s’établit à 50,7 vaches. La diminution du nombre de cheptels composés de 20 à 30 vaches est quasi équivalente à l’augmentation du nombre de cheptel comptabilisant 60 à 70 vaches.
En ce qui concerne la qualité du lait, 2007 aura sans conteste été une mauvaise année. Côté TP, les résultats de l’année sont plutôt bons. Avec 32,6 g/l de moyenne, les résultats de l’année 2007 remontent au niveau de ceux de 2005. Pour le TB, rien d’extraordinaire. La moyenne de 40,2 g/l place l’année 2007 légèrement en dessous de l’année 2006.
En caprin, l’effectif moyen est toujours en nette progression. + 10 chèvres par an et par troupeau. Les résultats de 2007 - 829 kg de lait brut par chèvre - confirment la tendance 2006, à savoir une forte augmentation du niveau de production enregistré.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Agriculture de conservation, Deux-Sèvres.
La plante nourrit les animaux, les racines le sol
Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il…
Publicité