Aller au contenu principal

Réserves
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête

Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.

Archive, réserve de la Boutonne 2018
© Christelle Picaud

Mardi 23  mars, la demande de Lucille Richard, membre du collectif Bassines Non merci, devant la Commission PETI (*), a été entendue.

Au cours des cinq minutes d’intervention qui lui étaient accordées, la militante a cité les différentes directives cadres européennes qui, selon le collectif, sont bafouées par le projet de réserves de substitution rebaptisées pour l’occasion de « méga stockage bâché ».

Outre la directive-cadre sur l’eau, les pétitionnaires, qui ont obtenu un complément d’enquête au terme de l’intervention, prétendent que le projet est également en contradiction avec la directive relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, à la directive nitrates, à la directive-cadre sur la protection des milieux marins et à la directive habitat et oiseaux.

Considérant que ce projet « revient à privatiser le droit d’accès à l’eau », la représentante de BNM a demandé un examen approfondi du dossier par la commission environnement ainsi que la commission budget du parlement européen.

Au terme des prises de paroles par les députés présents – Sylvie Guillaume, Benoît Biteau, Manuel Bompard, Thomas Waitz, David Cormand - la présidente de la commission PETI a décidé de maintenir la pétition ouverte. « Nous allons demander aux autorités françaises des informations sur ce projet ainsi que sur les infractions à la directive-cadre sur l’eau ». La présidente a également demandé à la représentante de la commission PETI de suivre de près la situation et de transmettre des informations actualisées sur le sujet évoqué par écrit « vu que nous ne les avons pas eu aujourd’hui ».

(*) L'objectif de la procédure de pétition (Commission PETI) du Parlement européen est de garantir aux citoyens la possibilité de communiquer avec l'institution et d'exercer leur droit de pétition, qui est l'un des droits fondamentaux, consacré tant dans le traité que dans la charte des droits fondamentaux, dont jouissent tous les citoyens et résidents de l'Union.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité