Aller au contenu principal

Agronomie
La plante nourrit les animaux, les racines le sol

Noam Cornuault organisera sur son exploitation, à l’automne, avec la chambre d’agriculture, un rendez-vous des couverts. Il témoigne ici de l’intérêt de ces derniers pour son élevage et son sol.

Noam et Michel Cornuault vont battre 45 ha de blé, orge et triticale dans quelques jours. « Entre le 20 et le 25 juillet » évalue Noam. Aussi essentielle que soit cette récolte pour la ferme de 153 ha, les polyculteurs-éleveurs, installés à Amailloux, portent déjà leur regard sur l’étape suivante : la stratégique mise en terre des couverts végétaux sur le sol frais des céréales justes récoltées. Sur 40 ha, de fin juillet à mi-octobre, un mélange de sarrasin, tournesol, radis fourrager, colza fourrager, niger permettra la préparation du sol pour le semis direct d’automne tout en offrant aux 800 brebis de beaux espaces de pâturage pendant un bon mois et demi. « Chaque année, à la mise en terre, nous sommes inquiets. Mais chaque année ça marche. Il suffit d’une petite pluie début août pour que la végétation se développe », certifie Noam.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité