Aller au contenu principal

Bovins
La production bovine à la recherche d’un nouveau souffle

La filière bovine française, malmenée depuis cinq ans, est à un point de rupture économique. Un changement d’orientation est indispensable pour le maintien de l’élevage, d’autant que des marchés nouveaux s’ouvrent et des concurrents deviennent moins pugnaces.

Après cinq années de revenus bas, les prix à la production de la viande bovine se sont redressés en fin d’année 2011. Maigre consolation selon les professionnels de la filière, qui la qualifient toujours de fragile. Et pourtant, les mois à venir pourraient être décisifs concernant les choix politiques qui seront faits. Entre élection présidentielle, élection législative, élections des chambres et négociations sur la nouvelle PAC, les changements politiques à venir définiront les orientations d’une filière encore robuste (la France est le premier producteur de viande bovine en Europe), mais qui a besoin d’un nouveau souffle pour ne pas se désengager totalement. La FAO et l’OCDE tablent sur une progression de la consommation de 15% sur les dix prochaines années. Plus précisément, une croissance de 20% est attendue dans les pays en développement (soit + 7,6 millions de tonnes) et de 5% dans les pays développés zone OCDE (soit + 1,36 million de tonnes).

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité