Aller au contenu principal

Bovins
La production bovine à la recherche d’un nouveau souffle

La filière bovine française, malmenée depuis cinq ans, est à un point de rupture économique. Un changement d’orientation est indispensable pour le maintien de l’élevage, d’autant que des marchés nouveaux s’ouvrent et des concurrents deviennent moins pugnaces.

Après cinq années de revenus bas, les prix à la production de la viande bovine se sont redressés en fin d’année 2011. Maigre consolation selon les professionnels de la filière, qui la qualifient toujours de fragile. Et pourtant, les mois à venir pourraient être décisifs concernant les choix politiques qui seront faits. Entre élection présidentielle, élection législative, élections des chambres et négociations sur la nouvelle PAC, les changements politiques à venir définiront les orientations d’une filière encore robuste (la France est le premier producteur de viande bovine en Europe), mais qui a besoin d’un nouveau souffle pour ne pas se désengager totalement. La FAO et l’OCDE tablent sur une progression de la consommation de 15% sur les dix prochaines années. Plus précisément, une croissance de 20% est attendue dans les pays en développement (soit + 7,6 millions de tonnes) et de 5% dans les pays développés zone OCDE (soit + 1,36 million de tonnes).

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité