Aller au contenu principal

La production de betterave sucrière en chute de 15% sur un an

© Institut Technique de la Betterave

Le service statistique du ministère de l’Agriculture (Agreste) a livré le 15 septembre sa première estimation de la récolte betteravière, en baisse de 15,4% sur un an à cause de la jaunisse et de la sécheresse, laquelle entraîne une révision à la baisse pour les autres cultures d’été, sauf en pommes de terre. «La production de betteraves industrielles s'établirait à 32,2 Mt», (-15,4% par rapport à 2019, -16,2% par rapport à 2015-19) avec un rendement de 76,2 t/ha, selon une note.

En maïs grain, Agreste table sur 14,4 Mt (+10,7% sur un an), grâce à un gain de surfaces de 140 000 ha, et un rendement de 87,3 q/ha (86,2 t/ha l’an dernier). La récolte de tournesol est prévue à 1,74 Mt (+34% sur un an), la sole augmentant de 29%, avec 22,3 q/ha (21,5 q/ha en 2019), soit un niveau conforme à la moyenne sur cinq ans.

En protéagineux, 838 000 t (-6,5% sur un an) est annoncé. Le ministère estime la production de soja à 490 000 t (+14,3% sur un an), avec une progression des rendements à 26,4 q/ha et surtout des surfaces à 186 000 ha (+13,3% sur un an).

En pommes de terre de conservation et de demi-saison, la récolte est prévue à 6,9 Mt (+5,2% sur un an) avec des rendements en légère hausse à 43 t/ha.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité