Aller au contenu principal

Colloque
La production locale bovine face à un marché mondial porteur

Le marché porteur de la viande bovine ne doit pas faire oublier que les nouveaux consommateurs n’ont pas une demande figée. L’adaptation de l’offre est l’enjeu de ce commerce international qui bouscule le monde de l’élevage.

La filière doit faire face à une baisse tendancielle du cheptel de souche.
La filière doit faire face à une baisse tendancielle du cheptel de souche.
© G. R.

Quelques indicateurs permettent d’affirmer que le monde de l’élevage bovin est rentré dans une nouvelle ère. Depuis 2007, en France, les importations baissent ( - 17% en 2011, par rapport à 2010) et le solde commercial est redevenu positif. On pourrait aussi noter que depuis 2008, les cotations de produits d’Amérique latine, longtemps concurrents redoutables, se rapprochent des cotations européennes.
Pour Pierre-Yves Amprou, responsable du pôle économie et prospective à la chambre d’agriculture des Pays de la Loire, plusieurs phénomènes expliquent ce renversement de tendance. C’était le thème de son intervention lors du colloque organisé dans le cadre de la foire de Bressuire. Alain Chabauty, d’Interviandes, co-organisateur avec la chambre d’agriculture de cette rencontre, parle de « défi de la production », quand la consommation augmente dans les pays du Maghreb, en Turquie, tirant les prix vers le haut.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité