Aller au contenu principal

Colloque
La production locale bovine face à un marché mondial porteur

Le marché porteur de la viande bovine ne doit pas faire oublier que les nouveaux consommateurs n’ont pas une demande figée. L’adaptation de l’offre est l’enjeu de ce commerce international qui bouscule le monde de l’élevage.

La filière doit faire face à une baisse tendancielle du cheptel de souche.
La filière doit faire face à une baisse tendancielle du cheptel de souche.
© G. R.

Quelques indicateurs permettent d’affirmer que le monde de l’élevage bovin est rentré dans une nouvelle ère. Depuis 2007, en France, les importations baissent ( - 17% en 2011, par rapport à 2010) et le solde commercial est redevenu positif. On pourrait aussi noter que depuis 2008, les cotations de produits d’Amérique latine, longtemps concurrents redoutables, se rapprochent des cotations européennes.
Pour Pierre-Yves Amprou, responsable du pôle économie et prospective à la chambre d’agriculture des Pays de la Loire, plusieurs phénomènes expliquent ce renversement de tendance. C’était le thème de son intervention lors du colloque organisé dans le cadre de la foire de Bressuire. Alain Chabauty, d’Interviandes, co-organisateur avec la chambre d’agriculture de cette rencontre, parle de « défi de la production », quand la consommation augmente dans les pays du Maghreb, en Turquie, tirant les prix vers le haut.

Lire la suite en page 4 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité