Aller au contenu principal

La qualité microbiologique des laits impacte la qualité et la sécurité des produits

Les éleveurs doivent veiller à réduire le nombre de bactéries dans le lait, susceptibles d’entraîner des problèmes sanitaires au cours de la transformation. Le Lasat met à leur disposition depuis quatre ans un appareil détectant rapidement les germes présents.

Le Lasat est équipé de matériels permettant d’identifier 
la bactérie responsable de la pathologie d’un animal.
Le Lasat est équipé de matériels permettant d’identifier
la bactérie responsable de la pathologie d’un animal.
© Archives

En dehors de ces dangers biologiques et chimiques, il existe une multitude de bactéries susceptibles d’affecter l’homme mais seulement quelques espèces ou types (moins d’une vingtaine) sont potentiellement « dangereuses » pour la santé ou nuisibles à la qualité des procédés de transformation (productions invendables de fromages non conformes en aspect, couleur, consistance…).
Depuis quatre ans, le Lasat est équipé d’un appareil qui permet d’identifier les bactéries présentes très rapidement et à petit prix. On peut par exemple réaliser des analyses sur les laits de tank.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité