Aller au contenu principal

Politique et produits phytosanitaires
La réforme de la Pac, un rendez-vous « crucial » pour diminuer les phytos, selon Barbara Pompili

© Agri 79

«  La réforme de la Pac qui va arriver l’année prochaine est, pour moi, un rendez-vous crucial. Si on arrive à réorienter les aides de la Pac vers l’agriculture du futur, on peut baisser énormément les pesticides  » a affirmé la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili au micro de France Inter le 23  juillet.

Cette transition, a défendu la ministre, ne doit pas se faire sans soutien aux producteurs : « Il faut faire en sorte que les agriculteurs soient mieux formés à l’agroécologie, qu’ils puissent être mieux aidés quand ils passent au bio, et qu’ils puissent mettre en valeur leurs produits lorsqu’ils passent à la HVE  ». Alors que la Convention citoyenne sur le climat a obtenu un moratoire sur les surfaces commerciales, la ministre aimerait que la lutte contre l’artificialisation soit étendue à d’autres activités. «  On doit travailler aussi sur tous les entrepôts logistiques, qui artificialisent beaucoup les sols, et qui ont un modèle de développement écologique qu’on doit interroger  », a déclaré la ministre. Sur les 100  milliards d’euros annoncés pour le plan de relance, Barbara Pompili a confié en avoir obtenu 40 pour la transition écologique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité