Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Installation
La reprise : anticipation pour le cédant, solide formation pour le repreneur

Les élevages sont de plus en plus difficiles à reprendre car l’acquisition nécessite un fort investissement, alors que l’avenir est incertain. Des jeunes n’ont toutefois pas peur de se lancer, comme Jérémy Bonnanfant, qui vient de reprendre l’exploitation de son oncle.

© Léa Calleau

La reprise d’un élevage en bovin viande est un véritable défi actuellement : poids du capital, augmentation du coût du matériel, perte de l’ICHN… Ainsi, toute transmission doit être réfléchie et anticipée plusieurs années à l’avance, y compris lors d’une succession familiale, qui pourtant facilite la reprise. C’est ce qui s’est passé à la ferme des Ecarlatières, située à Verruyes, gérée depuis un mois par Jérémy Bonnanfant. Âgé de 22 ans, le jeune éleveur a repris l’exploitation de son oncle, Serge Bonnanfant, et son atelier de bovins viande. Un passage de témoin anticipé par le cédant dès 2016, quand son frère, avec qui il était en Gaec, a pris sa retraite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité