Aller au contenu principal

Foncier
La Safer déplore le rôle des formes sociétaires dans l’accès au foncier

La Safer voit son action entravée par la place que prennent les sociétés dans la gestion du foncier. Cette faille dans la réglementation porte préjudice à l’installation des jeunes et à ses autres missions.

Pierre Baudry, directeur adjoint de la Safer, Patrice Coutin, président et Philippe Tuzelet, directeur général, constatent des carences dans la réglementation actuelle qui freinent l’installation.
Pierre Baudry, directeur adjoint de la Safer, Patrice Coutin, président et Philippe Tuzelet, directeur général, constatent des carences dans la réglementation actuelle qui freinent l’installation.
© G. R.

La Safer, outil de l’installation des jeunes agriculteurs ?
« Oui », répond sans hésitation le président Patrice Coutin. En Poitou-Charentes et en Vendée, 1 540 hectares ont été rétrocédés en faveur de l’installation sur 3 500 hectares acquis au titre de l’aménagement foncier, - soit 44% contre 31% pour la moyenne nationale - , 1 750 hectares pour de l’agrandissement ou de la restructuration, 120 hectares pour du développement local et de l’aménagement du territoire et 90 hectares pour la protection de l’environnement.
En 2011, les 18 700 notifications de ventes par les notaires ont porté sur 41 000 hectares qui se répartissent en artificialisation (2 370 hectares), espace résidentiel et de loisir (2 790 hectares), forêt (3 250 hectares), landes friches et étangs (500 hectares) et  31 800 hectares réservés au marché agricole, dont la moitié seulement est accessible à la Safer, les 15 000 autres hectares sont pour la plupart des terres occupées par des fermiers.

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité